Novembre

Pardon pour mes hiers,

Passés sans conviction.

Pardon pour vos demains

Qui n’auront jamais lieu.

Pardon pour toutes ces fois

Où j’aurais pu, je crois,

Faire du quotidien

Un tout petit exploit.

Pardon à vous les morts

Que j’aurais pu connaître

Et contre qui, peut-être,

J’aurais agi en tort.

Aux vivants en colère,

Ou bien dans l’affliction,

Je veux prêter mes mains

Pour construire le mieux.

Que les derniers soupirs

Et les larmes versées

Lavent notre gris passé

Pour fleurir l’avenir.

Publicités

2 réflexions sur “Novembre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s